Progression du petit Milhan

Ce jeune garçon de CE1 a commencé sa rééducation graphique en décembre 2021. 
Il présentait de grandes difficultés motrices, ainsi qu'une difficulté visuo-spatiale.  (écriture trop grande, lettres non liées dans les mots, une mauvaise notion de l'espace...)
Milhan, grâce à sa persévérance, a su faire face à ses difficultés et progressé. 
Il a gagné en confiance, plus sûre de lui, plus combatif... en fin février 2022. 
Je suis très fière de lui :)

 

Rééducation

La dysgraphie est souvent la manifestation d’un malaise.

La rééducation entraîne une prise de conscience de l’enfant, de l’adolescent et une modification du comportement.

Dès que l’écriture s’améliore, le comportement de l’enfant change.

Il reprend confiance en lui, devient plus réceptif aux tâches scolaires, peut se relire et être lu. 

Il peut se détacher de la lettre pour accéder à l’idée.

Il peut écouter, chercher à comprendre. 

Le travail rééducation se situe sur différents point : 

  • le geste graphique : ses bases et son évolution avec la psychomotricité fine. 

  • La latéralisation : sentir son corps et les parties qui travaillent lorsque l’on écrit.

  • l’orientation dans l’espace qui permet la bonne prise de possession de l’espace sur le support graphique.

  • les sensations : avec le toucher, le travail des différentes matières, la vue, les différents types d’écriture et  instruments. L’enfant doit avant tout trouver le plaisir d’écrire. 

  • L’intégration de la parole. En effet, pour bien intégrer, l’enfant doit mettre en mots, ce qui lui permet de faire accéder les informations à la mémoire consciente. 

  • Le rythme et la respiration de l’écriture qui nécessitent un travail sur le souffle et le corps.

55FBBAB5-14BB-48AC-A74C-B523F917BC46.jpeg
25EAE810-0B20-4A9B-B12D-4F1F96D6C8FE.jpeg
783FBBA6-4E21-4DD2-BA65-2B5363EC127B.jpeg
E2602CD7-9517-4250-AEF6-836536DD4B4E.jpeg
4FAF01A8-4284-4F7E-801B-6CD8F46A01B2.jpeg
EE976956-8EAC-4010-94F6-BCA884FFAC88.jpeg
1430A78F-5F2D-4849-B803-C541ACC2BF51.jpeg
5A70270A-8B33-4227-A94A-B80074D853D8.jpeg
 
1.png
1.png

Ecriture raide, maladroit sur un fond d'impulsivité

press to zoom
2.png
2.png

Ecriture lente et précise

press to zoom
1.png
1.png

Ecriture raide, maladroit sur un fond d'impulsivité

press to zoom

Félicitations

Les difficultés graphiques sont toutes différentes, néanmoins, la finalité reste la même ... retrouver le plaisir à écriture, l'aisance, et, la confiance en soi !

En savoir plus
 

Rééducation et  accompagnement dans l'apprentissage

Dés les premières séances, il faut présenter à l'enfant, dans un dialogue ouvert, les différents modes de préhension de l'instrument et le bénéfice qu'il pourra tirer d'une tenue correcte du crayon. 
le but est d'atteindre une meilleure mobilité des doigts et plus de souplesse, pour gagner en aisance et en vitesse.

 
1.png

Félicitation

Séréna, 8 ans

Peu de difficultés graphiques, mais une tenue de crayon douleureuse.
En 6 séances, Séréna a réussi à modifier sa tenue du stylo. Sa seul crainte était que son enseignante ne reconnaisse pas son écriture.